Copyright 2017 ©Stephen Dock | All Rights Reserved | Designed by Janis Jacobs

BELONG TO THE PAST (WORK IN PROGRESS)

CONTACT ME

  • Black Instagram Icon
  • Black Facebook Icon

contact@stephendock.com  / +33 6 33 78 13 13

Stephen Dock | photographe

BIOGRAPHY

After studying photography in Lyon (France), I move towards photojournalism and soon experience the field. I produce my first reportages for French magazines. A first story on public hospitals in Venezuela in 2008 marks the start of my involvement into international topics linked to life, its different aspects, and the role that man can play in it.

I work on the dysfunctions of societies, my reportages lead me to the West Bank, Syria, Ireland, Mali, Central African Republic, Lebanon, or Nepal.

Through my observations, I question myself and think about how to go beyond conflict photography, and little by little beyond magazine assignments. I build stories as I experience them, moving away from single facts.

 

_________

Après des études de photographie à Lyon, je me dirige vers le photojournalisme et me confronte très rapidement au terrain. Je réalise mes premiers reportages pour la presse en France. Un premier sujet sur les hôpitaux publics au Venezuela en 2008 marque le début de mon engagement à l’international sur des sujets liés à la vie, ses différentes facettes et la place que l’homme peut y prendre. 

Je travaille sur les dysfonctionnements des sociétés ; mes reportages me conduisent en Cisjordanie, en Syrie, en Irlande, au Mali, en  République Centrafricaine, au Liban ou encore au Népal.  

Ce que j’observe m’interroge et me fait réfléchir à la façon de dépasser la photographie de conflits, et petit à petit au delà des commandes passées par la presse, je construis des histoires telles que je les ressens en m’éloignant du factuel. 

STATEMENT

I consider myself as a human being photographing other human beings. I am interested only in the most direct and precise photography. I seek for my photography to be impactful, even disturbing. My questioning is turned towards the world. How the invisible remains and leaves this print which inevitably makes us the being we are?

My exchanges with Jérôme Sessini, Stanley Greene, Francesco Zizola, Gilles Peress or Stéphane Duroy have contributed to refine the bases of my involvement in photography. The search for a truth which would be first the one of the photographer echoes in me. It is an ideal I have to reach, not for being exhaustive but to fulfill my own quest.

_________

 

Je me positionne en tant qu’Homme photographiant d’autres Hommes. Seule la photographie la plus directe et la plus précise possible m’intéresse. Je cherche à ce que ma photographie soit percutante voire dérangeante. Mon questionnement est tourné vers le monde.  Comment ce qui n’est pas visible demeure et laisse cette empreinte qui, inéluctablement fait de chacun de nous l’être que nous sommes ?

Mes échanges avec Jérôme Sessini, Stanley Greene, Francesco Zizola, Gilles Peress ou encore Stéphane Duroy ont contribué à affiner les bases de mon engagement dans la photographie. La recherche d’une vérité qui soit d’abord celle du photographe résonne en moi. Elle est un idéal qu’il me faut atteindre, non pour être exhaustif mais pour répondre à ma propre quête.  

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now